Qualité

HOPEN intègre au quotidien des cahiers des charges exigeants vis-à-vis de ses fournisseurs, pour offrir une qualité de services optimale à ses clients.

Depuis 2003, HOPEN est un importateur reconnu et référent sur le marché de la protection individuelle à usage unique. Au-delà de ses compétences reconnues en terme de gestion d’approvisionnement et sa capacité à anticiper les besoins du marché, il le doit également à la qualité de ses produits à usage unique.

Véritable plateforme internationale, l’entreprise est leader dans son secteur, sur le marché européen avec une exigence sans concession pour la qualité et la fiabilité des produits et gammes proposés.

Lorsque la santé individuelle et collective est en jeu, la notion de qualité et d'efficacité devient primordiale. HOPEN l’a compris et l’intègre au quotidien par un cahier des charges exigeant vis-à-vis de ses fournisseurs et par la qualité des services proposés à ses clients.

Qualité et pertinence dans les solutions proposées, qu’il s’agisse d’une production asiatique ou européenne, grâce à une parfaite maitrise et connaissance des sources et des besoins évolutifs des utilisateurs de produits à usage unique, dans les secteurs CHR, industrie, santé ou liés aux collectivités.

Qualité également dans la gestion logistique des moyens mis en œuvre pour garantir visibilité, rapidité et réactivité dans un respect toujours primordial et bi parti des accords commerciaux et logistiques.
2010 : obtention chez un client européen du prix de la réactivité fournisseurs parmi un panel de 170 partenaires, grâce à l’utilisation d’un outil informatique efficace et souple, véritable atout maître chez HOPEN (un outil qui permet entre autre des prévisions de ventes et de contraintes de productions mondiales).

Rappel de normes du groupe KOLMI-HOPEN

Le groupe KOLMI-HOPEN s’est attaché à mettre en place des protocoles et des procédures de qualité qui vont bien au-delà des normes et qui sont très souvent en avance par rapport aux cahiers des charges des productions issues de l’importation.
Rappelons que Kolmi- qui intervient auprès des instances françaises, participe également au comité de normalisation européen afin que les évolutions de produits garantissent toujours plus de sécurité et de protection pour les utilisateurs.

Quelques normes de produits à usage unique chez HOPEN

L’ensemble des vêtements et des produits à usage unique vendus par HOPEN sont couverts par les normes :

La norme EN 149 : elle s’applique aux masques anti-poussière à usage court et fixe les notions de performances minimales et les méthodes d’essais.
Cette norme permet également de prouver la conformité avec les exigences essentielles de santé et de sécurité définies dans la Directive Européenne 89/686/CEE relative aux Equipements de Protection Individuelle (EPI).

Ainsi les masques de protection respiratoire à usage unique tombent sous le coup de la directive européenne sur les équipements de protection individuelle. Ils doivent ainsi remplir d'autres conditions que celles des masques chirurgicaux.
Ils se doivent de répondre à la norme EN 149 : 2001.
Cette dernière connaît trois classes : FFP1 NR D, FFP2 NR D et FFP3 NR D  (pour Filtering Facepiece Particules). Les différentes catégories se distinguent par leur pouvoir filtrant et la fuite totale vers l'intérieur autorisée. Plus la classe est élevée, plus l'efficacité est grande.

Le résultat du test de filtration détermine la capacité du masque à filtrer les particules. En ce qui concerne le test de fuite au visage, la norme fixe la valeur maximale autorisée à 2 %. Un masque de protection respiratoire à usage unique doit par conséquent bien épouser les contours du visage, pour assurer une fuite totale vers l'intérieur aussi faible que possible

Concernant les masques FFP2 NR D, la norme EN 149 : 2001 augmente les exigences de résistance aux liquides (test avec de l'huile de paraffine).
De fait, les masques FFP2 NR D fabriqués, distribués et utilisés en France, doivent répondre à la fois aux contraintes de la norme européenne, ainsi qu'à un test plus sécurisant.

La norme EN 14683 : s'applique aux masques chirurgicaux à usage court et définit notamment les méthodes de test et les valeurs minimales auxquelles un masque chirurgical doit satisfaire, à savoir :

  • l'efficacité de filtration bactérienne (EFB),
  • la respirabilité
  • la résistance à l'éclaboussure.(splash résistance)

En fonction des résultats obtenus, le masque chirurgical est classé dans l'une des quatre catégories de masques chirurgicaux : I, IR, II et IIR.
Pour définir les exigences de construction et de performances, plusieurs méthodes d’essais :

  • détermination in vitro de l’efficacité de filtration bactérienne «EFB»
  • détermination in vitro de la respirabilité.

Certains produits, tels les gants bénéficient de normes supplémentaires :

8 normes concernent les gants de protection. Parmi elles, la norme EN 420

La norme EN 420 : s'applique aux gants à usage court et définit les critères généraux de conception et de structure, d'innocuité, de confort et d'efficacité, de marquage et d'information qui s'appliquent à tous les gants de protection.

Exigence de la norme :

  • les gants doivent offrir le plus haut degré de protection possible dans les conditions d'utilisation finale prévisibles,
  • si les gants comportent des coutures, leur solidité ne doit pas réduire la performance globale de ceux-ci,
  • les gants eux-mêmes ne doivent pas être nocifs pour l'utilisateur,
  • le pH du gant doit être le plus neutre possible (compris entre 3,5 et 9,5),
  • la teneur en chrome VI ne doit pas être détectable (taux limite de 2 mg/Kg). Elle garantie entre autres :
  • l’identification du fabricant et le marquage du produit
  • l’innocuité
  • le respect des tailles convenues
  • la  dextérité
  • la composition du gant

La norme EN 338 : s’applique à tous les gants s de protection en ce qui concerne les agressions physiques et mécaniques par abrasion, coupure par tranchage, perforation et déchirure.

La norme EN 338 :??

A noter la particularité du Gant Wilco ambidextre  qui est conforme à l’ensemble des normes :

  • EN 14328 (utilisation avec les couteaux électriques),
  • EN 1811 (sur le taux de libération de nickel)
  • EN 1082 et EN ISO 13999

De même, le Gant anti-chaleur « spécial four », répond à la norme :

  • EN 12477 (exigences soudage manuel des métaux et le découpage).

Enfin, la norme européenne EN 14885 : 2007 qui est applicable à tous les produits destinés à être utilisés dans les domaines de la médecine humaine, vétérinaire et dans les secteurs alimentaires, industriels, domestiques et professionnels, dans le cas de situations où la désinfection et/ou l'antisepsie sont préconisées.

HACCP ou système d’analyse des dangers et maîtrise des points critiques (Hasard Analysis Critical Control Points).

Historiquement le système HACCP est une méthode de maîtrise de la sécurité sanitaire des denrées alimentaires, élaborée par un laboratoire dépendant de la NASA, dont l’objectif est :

  • La prévention, l’élimination ou la réduction à un niveau acceptable de tout danger biologique, chimique ou physique

Pour atteindre cet objectif, la démarche consiste en une analyse des dangers, permettant la mise en place de points critiques qu’il est possible de maîtriser.

Élaboré par des experts, l’HACCP est désormais un bon exemple de « norme » qui est devenue un standard ou plus précisément une « norme-concept », et non pas une norme au sens usuel du terme (une norme est un document descriptif, élaboré par consensus et approuvé par un organisme de normalisation reconnu, ISO par exemple).

L’HACCP est maintenant imposée par les différents règlements des autorités des pays européens comme une démarche de responsabilisation des professionnels, une méthode, un outil de travail.

De plus, du fait que le principe d’amélioration continue ait été inclus dans la méthode, on définit davantage la démarche HACCP comme un système de gestion.

La démarche HACCP identifie, évalue et maîtrise les dangers significatifs au regard de la sécurité des aliments (NF V 01-002).

Il existe 7 principes fondamentaux dans la mise en application du HACCP :

  • N° 1 : analyse des dangers.
  • N° 2 : détection des points critiques
  • N° 3 : détermination du ou des seuil(s) critique(s).
  • N° 4 : mise en place d’un système de surveillance permettant de s’assurer de la bonne maîtrise effective des dangers.
  • N° 5 : choix des mesures correctives à mettre en œuvre lorsque la surveillance révèle qu’un danger n’est pas maîtrisé.
  • N° 6 : application des procédures de vérification afin de confirmer que le système HACCP fonctionne efficacement.
  • N° 7 : constitution d’un dossier dans lequel figurent toutes les procédures et tous les relevés concernant ces principes et leur mise en application.

La démarche HACCP s’intéresse aux 3 classes de dangers pour l’hygiène des aliments :

  • Les dangers biologiques (virus, bactéries…)
  • Les dangers chimiques (pesticides, additifs…)
  • Les dangers physiques (bois, verre…).

HOPEN apporte avec ses produits à usage unique de protection de l’homme et de son environnement, des solutions de qualité et de référence pour répondre précisément à la démarche HACCP, mise en œuvre par ses clients.

Nous vous rappelons

* Champs obligatoires